8e VOYAGE OFFICIEL - ARGENTINE-CHILI 2012

Emotions, rencontres et découvertes

Ce sont 17 membres de l'Association qui ont pris part à ce 8e voyage qui s'est déroulé du 6 au 26 février 2012.
En quittant un Valais frigorifié par -15° C, nous avons atterri à Buenos Aires, en été avec +35° C. Quel accueil "chaleureux" de nos cousins d'Argentine.
Pour une grande partie d'entre nous, c'était la découverte de ce pays où nombre de nos ancêtres ont dû émigrer au milieu du XIXe siècle. Les rencontres avec leurs descendants à Parana, San Jeronimo, Santa Fe, Colonia de Sacramento ou à Colòn nous ont donné toute la mesure de ces liens qui nous unissent encore par-delà l'océan pacifique.
Que d'émotions en parcourant la province d'Entre Rios et en partageant l'apéritif ou le repas avec des Follonier, Germanier, Locher, Imhof, Lagger... et quelle fierté de nous recevoir chez eux avec des traditions valaisannes encore bien ancrées.

Nous avons pu prendre la mesure du défi que ces Valaisans qui ont dû quitter leur terre natale et leurs montagnes pour se retrouver dans ces vastes étendues, parfois marécageuses, qu'il a fallu dompter, cultiver, et surtout travailler très dur pour survivre.

A Colòn, ville jumelée avec Sion et base notre engagement dans l'Association, nous avons visité le Centre d'Etude (CEVACER) et l'espace de rencontre Anibal Berthet.
Arrivés à la fin des grandes vacances d'été (eh oui, l'école commence le 1er mars), nous avons découvert une école accueillante avec une équipe compétente emmenée par Sylvia Bel. La crèche, qui partage une partie des locaux du CEVACER, reçoit plus de 150 enfants de 2 à 4 ans, également pendant les vacances. Quelle joie de voir ces bambins souriants et actifs encadrés par un personnel qualifié. Cette visite nous a permis également de nous rendre compte des besoins du Centre en matière de renouvellement de certains équipements. Nous avons d'ailleurs pu apporter une contribution pour la rénovation des jeux d'extérieur du jardin d'enfants.
Le comité sur place, présidé par Luis Follonier et secondé par Sebastian Minatta et Jorge Cergneux nous ont prouvés leur engagement par une gestion rigoureuse des montants alloués. Un très grand merci à toutes celles et tous ceux qui s'engagent pour faire perdurer l'oeuvre qui a débuté en novembre 1990.
Le moment le plus attendu de notre voyage a été certainement l'inauguration de la "Banda Valesana de Colòn", fanfare qui est née de notre initiative avec des instruments expédiés du Valais, l'année dernière. Quelle surprise d'entendre l'hymne national suisse et l'hymne national argentin parfaitement interprétés !

Après ces premiers jours qui constituent le fondement de tout voyage officiel, nous avons pris le temps de la découverte d'un pays immense, avec son histoire, sa culture et surtout la variété de ses paysages.

Vivre le carnaval de Gualegaychu a été un moment unique et magique. Quand chez nous les frimas obligent des tenues bien capitonnées, là-bas, même la nuit, "un rien" les habille.

A Buenos Aires, nous avons pris la mesure de la Capitale au charme certain, avec son quartier coloré de la Boca et la passion du tango. Avec une traversée du Rio de la Platta en hydroglisseur jusqu'à Colonia de Sacramento, en Uruguay, inscrite au patrimoine de l'humanité, nous nous sommes retrouvés au siècle passé, dans des rues pavées, au milieu de demeures joliment colorées et de voitures d'un autre temps.
Deux heures de vol et nous voilà à Tucuman, au Nord-Ouest du pays, au pied des Andes. Dans cette région aux paysages magnifiques, nous avons pu apprécier de délicieux Torrontes de Cafayate. Seul bémol, suite aux pluies diluviennes de la semaine précédant notre arrivée, nous n'avons pas pu atteindre le célèbre domaine viticole de Colomé, développé par le Valaisan Jean-Marc Amez-Droz. Heureusement, notre hacienda à Cafayate nous a ravis par son charme et nous y avons trouvé un repos bien mérité.

Quelle aventure ensuite pour passer la cordillière des Andes et atteindre San Pedro d'Atacama au Chili par le col de Jama avec un passage à près de 4800 m. 350 km de paysages extraordinaires où alternent les immenses  plaines, les lacs salés et les sommets enneigés.
De San Pedro de Atacama, inscrit au patrimoine mondial de l'humanité, nous avons rayonné dans le désert d'Atacama où la pluie avait fait son apparition après 12 ans d'absence !
Que de découvertes également : l'immensité du désert, le salar d'Atacama, les étendues de sable et roches, les villages aux maisons construites en adobe, perdus dans la montagne, les lacs immobiles où se mirent les volcans alentours et les flamants roses.
Notre voyage s'est poursuivi à Santiago du Chili, quelques mille deux cents kilomètres plus au sud. Et pour achever ce périple et nous en mettre plein les yeux de couleurs : une excursion à Valparaiso avec ses demeures coloniales, le charme de ses rues aux façades multicolores et les célèbres ascenseurs sur rail.
Merci à Béatrice, René, Sylvia, Danillo, Jean-Pierre, Augusto et à l'entreprise Lathion Voyages qui ont fait que ce voyage demeure un souvenir inoubliable pour nous toutes et tous.

Voyage 2019 - Echos de Colón - Rencontres
LOS PRIMOS 45 FEVRIER 2019.pdf
Document Adobe Acrobat 1.9 MB
Présentation de l'Association Valais-Argentine
flyer présentation Association Valais-Ar
Document Adobe Acrobat 2.0 MB